PASSIONATE ABOUT TRANSPORT
Hansea NV
Groenendaallaan 387
2030 Antwerpen
Tel.: +32 3 544 33 70
info@hansea.be
Hansea SA
Groenendaallaan 387
2030 Anvers
Tel.: +32 3 544 33 70
info@hansea.be
Hansea NV
Groenendaallaan 387
2030 Antwerp
Tel.: +32 3 544 33 70
info@hansea.be
7ef2a4d4-d2a0-4dda-a22f-63b1f17cd9b2

Essai VDL Citea électrique: grand succès avec le pionnier du bus urbain électrique



VDL Bus & Coach a présenté lors du dernier Busworld son Citea Electric, un bus entièrement électrique deux moteurs à l’arrière agissant sur les roues arrières.  Étant donné que le poids de la pile qui limite le nombre maximal de passagers, il a été choisi de placer une petite batterie avec une autonomie allant jusqu’à 80 km.  En plaçant une batterie lourde on peut porter l’autonomie jusqu’à 200 km, mais au détriment du nombre de passagers.  Fin Avril Hansea, en première belge en tant qu’ entreprise de transport de personne, s’est distinguée
en tant que pionnier avec un bus de ville à propulsion électrique.  En collaboration avec VDL Bus & Coach, le Citea électrique a roulé sur la ligne 36 à Anvers, qui est exploitée par les bus Le Polder.  De la gare routière de la place Franklin Roosevelt l’itinéraire mène à travers la circulation dense du Waaslandtunnel sous l’Escaut ensuite vers le Linkeroever.

Solution écologique pour le transport urbain

« L’essai s’est déroulé sans encombre.  Nous avons pris le bus dans des conditions vraiment réelles en s’arrêtant à tous les arrêts et en redémarrant.  Les routes escarpées vers le Waaslandtunnel, qui imposent aux moteurs diesel des coup de gaz intempestifs n’ont posé aucun problème », dit Mario Provez.  « Le responsable local, les mécaniciens et les clients présents dans le projet pilote ont été très satisfaits.  Le véhicule se comporte beaucoup mieux qu’un diesel, et il accélère également de façon régulière et continue.  Tandis qu’avec un bus Hybride, on doit encore toujours tendre vers une réduction des émissions, on a ici un bus électrique avec aucune émissions.  Je suis convaincu que les autobus électriques d’ici quelques années, sont la solution pour les transports urbains, et ils pourraient également être déployés par les opérateurs.  La consommation électrique est minime et s’élève à 1% de la capacité de la batterie par kilomètre. Lorsque vous mettez en place l’éclairage
et de la climatisation, 1% supplémentaire est nécessaire.  À l’heure actuelle, le coût d’un bus électrique est encore le double de celui d’un bus standard.  Les coûts d’entretien seront probablement plus bas car il y a moins de pièces en mouvement et vous avez besoin moins d’huile et moins de changement de filtre.  Il y a certes les coûts électriques qui doivent être pris en compte », dit Mario Provez.  « Si on peut prévoir un point de rechargement au terminus, les véhicules, à l’aide d’une source pantographe des traways où nous pouvons charger les batteries pendant les heures creuses, alors nous pourrions intégrer parfaitement le bus électrique dans le transport urbain.  Pour compenser le coût supplémentaire dans les premières années, on pourrait mettre en place un projet de collaboration par exemple entre l’administration communale, le fournisseur d’énergie, le transporteur et opérateur ».

« Avec le projet pilote, nous avons montré que Hansea est prêt en lignes urbaines à rouler avec des bus électriques. Grace à une adaptation du cahier des charges de De Lijn et à la prévision de facilités supplémentaires, le transport urbain électrique et écologique pourrait d’ici quelques années devenir
une réalité ».